mercredi 28 août 2013

La sodomie : une histoire de sphincter. (Et pas de Hipster)

Publié par V pour Vend des Tas. à 21:13
De retour à Lille pour le taff, (oui je taff à la Braderie, peut-être que tu me verras) je retrouve ma clique, tout est beau, ça sent la pollution, y'a du monde partout !


Vous êtes bien posey ? On va pouvoir papotey ? HAAAAA Swagman sort de ce corps !
Hum... En ce jour béni du ...euh... du jour où vous lirez mon article. De toute façon si vous lisez mon article, votre journée sera bénie. Ainsi soit-il !

Pour parler de choses sérieuses, j'aborde aujourd'hui la sodomie. Vaste et complexe sujet. Je sens qu'on va m'attendre au tournant et si ce n'est pas derrière... HAHA... bref.


Ça fait plus de trois (bon allez voire six) mois que je me dois d'écrire cet article.

Mais c'est une amie m'ayant posée des questions sur le sujet, parce qu'avec moi y'a pas de gêne mais toujours du plaisir, que je suis revenue sur le sujet. Que je me suis dit : mais v'la ti' pas que 'j'dvrais leur en parler maintenant q'les mouassons sont ti' faites. (tu peux prendre l'accent campagnard pour cette phrase).

Cinquante Nuances de Grey a valu à la sodomie une belle démocratisation et un regard neuf, je ne peux pas passer à côté de ce fait. Pourtant, combien ont réellement lu la trilogie ? Même pas moi. Parce que le BDSM ne m'intéresse pas. Bien que pour vous je pourrais m'y intéresser. Non je déconne, je vous aime bien mais faut pas pousser le bouchon Maurice.
Et de toute manière, si vous aviez besoin d'une critique littéraire sur le bouquin, il suffit de regarder sur Google, il y'en a des milliers.


La sodomie, est-ce que je suis faite pour ou pas ? 

Clairement, on est toutes faites pour. D'un point de vue physique, bien que le corps lui ne le soit normalement pas. Plus apte à "éjecter" qu'à "prendre" de ce côté là.  Désolée mesdames, mesdemoiselles si vous utilisiez cette excuse. 

Après c'est à vous de tester pour savoir si vous aimez. Il est vrai qu'on ne peut pas dire : je n'aime pas, sans avoir goûté. 
Vous n'allez pas mourir d'essayer, je vous rassure. Si c'est cela qui vous effraie dans l'acte. À moins de le faire avec un cheval. Je veux dire, un VRAI cheval. 
Pour le peu que vous tombiez sur certains mecs dans le même genre que ceux que j'ai eus, vous direz non, parce que merde, j'ai qu'un trou du cul et je veux pas qu'il m'en fasse un deuxième plus large.


Ne voyez pas l'acte comme une torture dès le début, ni plus tard d'ailleurs. Parce que plus vous stressez, plus vous allez vous contracter, plus vous allez faire ouille ouille ouille ! 
 Si vous ne l'avez jamais fait, veillez plutôt à le faire avec un mec l'ayant déjà fait, et inversement. Au moins l'un des deux sait où vous allez. Je ne parle pas de la destination, on sait que vous savez qu'on sait que vous savez "où" vous allez. 


La prise en main ? 

Je ne vais pas vous mentir, la première fois vous allez avoir mal. Comme pour toutes les premières fois (enfin je pense). À vous de sortir le gros tube de lubrifiant et de vous en badigeonner le Meow et le Lampadaire.
Commencez doucement avec les doigts au début. Le sphincter est un muscle, laissez lui le temps de s'adapter. Un doigt, deux doigts et patatra.





Quand ça commence à rentrer plus facilement, vous pouvez y insérer le gland. Les mecs, allez-y doucement, j'insiste ! Surtout pour celles dont c'est la première fois et qui n'ont pas l'habitude des sensations. Faut laisser le temps de s'habituer. Même quand ça fait longtemps que la nana n'a pas pratiqué.
Je sais que vous êtes plein de fougue et que vous voulez y'aller direct, rentrer dans le tas et balancer la sauce avec du gravier comme des vrais mecs.



MAIS NON ! Le sexe n'est pas un porno ou un vase grec.

Je conseille d'utiliser des sextoys pour vous préparer mesdemoiselles. Imaginons que c'est le fantasme de votre mec, que vous n'y êtes pas indifférente, que ça vous tente même mais que vous redoutez l'instant T. Utilisez un sextoy avec du lubrifiant, mettez vous à votre aise. En plus ça permettra à votre sphincter de s'habituer.

Je vous conseille la capote, même si vous êtes en couple depuis La Saint GlinGlin, parce que de ce côté, il peut y'avoir... comment dire... des remontées louches qui sont contre votre totale volonté. À cause du mouvement de va-et-vient qui stimule aussi le réflexe.  Et c'est franchement pas super hygiénique et ragoutant. Parce que les filles sont des princesses. Enfin certaines, enfin, à Disney y'en a. J'en ai vu.



Lors de la sodomie ? 

Les filles, vous allez avoir mal mais au fur et à mesure vous allez vous apercevoir que le plaisir monte aussi. Jusqu'à ce qu'il ne reste plus que le plaisir. C'est assez intense.
Il n'y a pas de position de préférence. Ça se décline comme vous voulez. Bien sur la levrette est souvent la position préférée par les consentants (et aussi par les gens qui ne le sont pas, mais je ne traiterais pas du viol ici).

N'oubliez pas de stimuler le clitoris et le vagin en même temps, surtout à l'introduction du pénis. Parce que ça fait diversion l'air de rien et un plaisir certain dans ce moment peu propice.
Si vous n'arrivez pas à oublier la douleur, c'est que la sodomie n'est pas votre kiff et puis c'est tout. Tant pis. C'est pas bien grave. Allez faire du cheval, du vélo ou du roller et ce sera aussi bien. Par contre, attendez un peu après la sodomie pour ces activités.


Ce que vous risquez mesdemoiselles  ? 

Les micro-coupures, les saignements et les fissures anales !  Yeaaaah ! Ca sonne super bien n'est-ce pas? N'en faites pas tout un drame, je vous vois venir. Si vous faites doucement et lubrifiez souvent et bien il n'y aura aucun soucis. Pas besoin de Poppers. 

 

Gardez ce rapport pour le fun, parce qu'à trop l'utiliser vous risquez juste de vous retrouver à 60 piges à vous chier dessus. Ce qui n'est pas génial. À moins que vous vouliez utiliser des couches pour adultes.
Mais ça c'est un fantasme étrange... vraiment !



Bonne fin de journée surtout ! Enfin, vous faites ce que vous voulez, ça me regarde pas après tout.





Je dédie cet article à ma pote L. pour Laccouchementcestdur. Bienvenue à O. pour OhSatantlhabite. 

4 commentaires :

Anonyme a dit…

C'est inacceptable !

0 commentaires sur la sodomie,
3 sur la fellation (gentil)
10 sur le cunni
9 sur le plan à 3

Qu'est ce qui arrive au lectorat !!

Sinon bon article, plein de petits conseils sympa

Pour accroitre sa culture, on peut recommander le livre de Coralie Trinh Thi "oser la sodomie"...

et félicitation à la jeune Maman

Fantomas a dit…

c'est très bien raconté tout ça :-)

heureusement que j'ai le site dans mes favoris sinon moi aussi je me découragerais, de revenir.

T'as bougé la playlist musicale qui collait trooop bien avec les articles; enfin y avait un bon mélange musique texte que je ne retrouve pas sniff

j'attends vivement le prochain article et je recommande la sodomie de temps en temps à toutes et à tous ! sodomifree for everyone !!

V pour Vend des Tas. a dit…

Bonjour Fantomas,

Désolée d'avoir bougé la playlist, je prend en note et j'en referais une comme l'ancienne. (si j'arrive à me souvenir de ce que j'ai mis ).

Désolée de ne pas écrire aussi souvent que tu (vous) le voudrais. Mais bon je fais ce que je peux.

Like la page fan et tu seras averti dès la sortie d'un article !
Petit coeur partout !

Anonyme a dit…

Bonsoir.

Je crois que je viens de me masturber en lisant cet article.
La seule chose dont je suis sûr du coup, c'est que je suis en manque.

A bientôt!

Enregistrer un commentaire

Une histoire coquine (ou pas) à faire partager ? :)

 

Histoires du Soir Template by Ipietoon Blogger Template | Gadget Review