samedi 29 septembre 2012

La fellation, tout un art.

Publié par V pour Vend des Tas. à 23:06


Les petites Bonobos.



Ce soir, j’ai envie de parler cru, de parler franchement, sans tabou.  Donc copine si tu es prude : Zappes la page direct. En même temps si tu es prude ça pourrait te servir…
En parlant avec des amis (sans e), je me suis aperçue que beaucoup d’entre eux se plaignaient de ne pas avoir de BONNES fellations. J’en avais vaguement parlé à la fin de mon article de la dernière fois.
En effet, la plupart se plaignent de filles qui ne savent pas y faire en pensant qu’elles sucent mieux qu’une machine à extraction de sperme chinoise.


Mais ce n’est pas souvent le cas. Alors comment faire, me direz-vous, si vous voulez mettre chouchou/ chaton/ bébélove sur les rotules ?

Je vais tenter de vous expliquer. TENTER hein ? Je ne vais pas mettre d’image non plus. Je ne veux pas que notre blog soit classé parmi les sites XXX ou érotiques (bien que ce serait drôle).
La fellation est un des premiers tabous chez les Françaises. Bien dommage que cela. Je comprends tout à fait votre peur de mal faire ou encore votre dégoût face à l’objet (bien que je ne le ressente pas moi-même). Comme dit dans mon précédent article : ne vous forcez pas.
Si cependant l’envie de faire plaisir prend le pas sur vos relations amoureuses (ou non) voilà ce qu’il faut faire étape par étape… (S’échauffe la voix) :

Étape 1 : Regardez-le avec envie quand vous le découvrez. Ça fait déjà beaucoup pour son excitation. Savoir que vous voulez le « manger » participe à lui faire gonfler son pantalon et sa confiance en lui pour la suite.

Étape 2 : On ne commence pas à brûle-pourpoint à le prendre dans sa bouche (oui appelons son sexe : LE, ce sera plus simple). Il faut lécher du début à la fin comme si vous mangiez une glace fusée par 50° et qu’elle commençait à s’échapper sur le bâton. Le faire sans l’aide de vos mains est le mieux. Laissez lui le temps de s’habituer à votre langue.
Ce qu'il faut bien comprendre c'est que du début à la fin de cette fellation il ne faut pas mettre les dents, c'est la première plainte des mecs. LES DENTS. Imaginez qu'on vous rape le doigt avec les dents. Vous voyez comment c'est désagréable. Alors imaginez comme un phallus est sensible et la douleur qui accompagne une fellation avec les dents ! Ça me révolte d'entendre ça. Sérieusement. J'ai envie de donner des cours des fois. Le B.A.Ba c'est ça !

Étape 3 : Après cette manipulation pendant 1 bonne minute, on prend le temps de s’échauffer les mâchoires. On peut le prendre dans une main et le masturber doucement. Au début, on fait TOUJOURS doucement. Je mets un point d’honneur à cela. Vous n’êtes pas obligée de faire l’actrice porno et d’y mettre de la salive non plus. Normalement si vous avez correctement fait l’étape 2, votre main glisse toute seule. Avec votre autre main vous pouvez lui caresser les testicules. On fait attention, mesdemoiselles mesdames, c’est plus fragile que des œufs et de la porcelaine. On ne les secoue pas comme un bébé. Vous pouvez les lécher mais on ne les aspire pas. Même si vous bossez chez Dyson et que vous pensez qu’il va aimé. Non. Il a juste l’impression qu’on va les lui couper ou qu’elles vont se décoller de son corps. Pas génial donc. Quoiqu’il arrive, veillez toujours à continuer la masturbation pendant que vous vous occupez du reste.

Étape 4 : Vous pouvez enfin vous occuper vraiment de son sexe en lui-même. Les choses se corsent. Comme j’ai expliqué, commencez doucement. Sucez simplement. Ensuite jouez avec votre langue dessus. Insistez sur le gland. C’est le plus sensible. Faites le tour avec votre langue. Reprenez le rythme de votre fellation. Alternez ! Sinon vous vous garantissez la crampe pour la suite et ça fait vraiment mal. (Ça me permet de tenir 1h en moyenne).

Étape 5 : Vroum Vroum c’est partit on accélère. A l’aide de votre main, délimitez le terrain de votre fellation. Ca vous évitera de vous étouffer avec. Les garçons ont le réflexe du coup de bassin pendant une fellation et ne mesure pas forcément leur force ou la profondeur de votre bouche. Pour eux, il n’y a pas de fond. Votre main vous aidera non seulement à délimiter le terrain donc mais aussi à garder le rythme. Votre bouche ainsi ne sera réellement présente que sur le gland, tout en donnant l’illusion d’être plus loin. Vous devez comprimer son sexe avec votre main, cela garde une pression et le garde plus facilement en érection. Ne le serrez pas non plus comme une batte de baseball. Sinon ça fait mal. Juste de quoi lui faire se sentir à l’étroit. Comme dans un vagin en somme. Quand l’étape 5 est finie, vous pouvez recommencer l’étape 4 et alternez avec la 5.

A vous de voir ce qu’il préfère. Si vous vous sentez en confiance et que vous voulez tenter la célèbre « gorge profonde », espérez pour qu’il n’ait pas un bras à la place du sexe sinon c’est un peu la panade. Enfin tout dépend de la taille de votre bouche. Si vous le faites, assurez-vous de pouvoir respirer par le nez. On n’est pas toutes Jacques Mayol. Bon, la gorge profonde : prenez son sexe, respirez par le nez et « avalez » son sexe jusqu’à la garde. Restez-y quelques secondes. Comptez dans votre tête à la limite jusqu’à 5. Pas la peine de compter 1 Mississippi, 2 Mississippi… etc. Juste 1..2..3..4..5. Remontez élégamment. Oui je vous vois venir en train de remonter comme si on avait tenté de vous noyer et que vous retrouviez enfin la surface ou en train de faire le fameux « AH ! » après avoir bu une gorgée de Coca. S’il vous plait. Féminines soyez, dirait Yoda. Recommencez deux ou trois fois.

Pendant la totalité de la fellation, n’oubliez pas de jeter des œillades et de l’écouter. Vous saurez si cela lui plait ou non. Ils sont comme nous et n’aime pas forcément tous la même chose. Ce que je viens d’expliquer est en règle général la même pour tous. Rares sont les exceptions. Je n’en connais pas d’ailleurs qui se soient plaints.


Après tout ça Monsieur est très content et se sent "venir". Quoi faire pour terminer en beauté? Vous pouvez avaler*. Vous pouvez le mettre dans votre bouche et laissez couler sur vos seins (ils adorent tous ça) ou le laisser éjaculer à un autre endroit. C'est vous qui voyez !


*Ce qu’il faut savoir quand on avale : Une éjaculation est l’équivalent énergétique d’un repas complet.  Le goût du sperme reflète son alimentation. Avaler c’est « sucer sans préservatif », donc cela permet la prolifération de germes et de maladies sexuellement transmissibles. Cela est évitable lorsque vous avalez du sperme, vous devez veiller cependant à ne pas vous être brosser les dents il y a peu. Lorsqu’on se brosse les dents, il se peut que vos gencives saignent ce qui laisse le champ libre au SIDA par exemple (pour utiliser le mot qui fait peur).  Veillez à ne pas avoir d’aphtes ou autre chose dans ce genre là. Sucer oui, sans capote c’est votre problème, votre envie, vous qui voyez quoi.




Bonne fellation à vous toutes. Et mangez en toutes, ceci est mon savoir. 

3 commentaires :

Anonyme a dit…

Hola !

J'ai un Gros probleme : j'ose pas sucer alors que jen ai envie !
What the fuck !?

J pour jeveuxpasmefairegriller =)

V pour Vend des Tas. a dit…

Bonjour J pour Jeveuxpasmefairegriller,

Prend ton courage à pleine bouche :), n'ai pas peur. Ca demande aussi de la pratique, ce n'est pas un don. (Bon peut-être que moi si). Dis toi que cela fait 6-7 ans que j'en fais. Ce n'était pas génial du premier coup je pense. Mais je me suis lancée un jour comme toutes. Alors si tu es en couple depuis un moment, que ton copain te le demande sans cesse, dis lui que c'est son cadeau de Noël en avance mais que tu veux qu'il te guide. Ça permettra un réel échange entre vous. Et il appréciera tes efforts dans votre vie sexuelle.
Après si c'est pour un mec comme ça. Tu t'en tapes, d'ailleurs ça te permettra de faire tes armes. Alors ma petite, laisses toi guider par tes envies.
Si tu veux en parler plus longuement n'hésites pas à nous contacter par mail. Je me ferais un plaisir de répondre à d'autres de tes questions.
Gros Bisous =D

Heylaudi a dit…

Ah Ah j'ai adoré lire cet article !!!!
Du sexe sans complexe :)

http://lejournaldelodie.blogspot.fr/

Enregistrer un commentaire

Une histoire coquine (ou pas) à faire partager ? :)

 

Histoires du Soir Template by Ipietoon Blogger Template | Gadget Review