jeudi 20 septembre 2012

A pour Attendjevaismefoutredetagueule.

Publié par V pour Vend des Tas. à 23:40
Mesdemoiselles,

On a déjà eu toute une fois un coup de foudre. Le truc qui te ravage le cerveau, pire que quand t’as mis trop de sauce piquante sur ta pizza ou pire que quand t’as trop bu même si t’as aussi envie de vomir.
Les papillons dans le ventre, les tétons qui pointent, la main dans les cheveux pour te recoiffer négligemment alors que t’as passé deux heures à te faire un brushing faussement brossé. Tu rigoles à chaque blague de merde
Mon coup de foudre a été forcément pour un mec dont j’aurai dû me méfier ou vérifier la réputation. Mais je viens de débarquer sur Lille et je ne connaissais pas trop les garçons de la ville, encore moins leur réputation.
Vous pressentez bien que je suis tombée amoureuse du connard type.


On est en Novembre et sur Lille il fait froid (oui comme le reste de l’année je vous l’accorde). On décide de quand même se boire un verre, pour notre première rencontre, en terrasse. Il me l’a payé. Je précise. Parce que je n'ai pas eu le temps de proposer de payer moi-même mon verre.
 Physiquement tout a fait mon type. Mentalement, je le pensais aussi.
On se revoit par la suite, il « dort » chez moi, etc… Tout se profile sous de parfaits augures. HÉLAS ! Que j’étais bien naïve (synonyme d’amoureuse pour 100% des cas).
À cette époque, j’étais en stage dans ma contrée natale. Mais je revenais chaque week end pour le voir (soit  20 euro dépensés à chaque fois, SNCF isn’t friend with love stories). Je passais un après-midi avec lui. Et à peine arrivé chez moi, il repartait aussi sec « voir ses potes » qu’il voyait déjà la semaine.  Oui, il ne devait pas assez les voir apparemment. Après un petit coup, par devant par derrière.


Il préfère me quitter pour voir des pseudos amis. Oui, sur le coup je le croyais, avec le recul je me dis qu’il devait rejoindre une autre fille. Je ne dirais pas une « autre pétasse » parce que peut-être que pour elle(s) c’était moi « l’autre pétasse ». Si elle ignore mon existence, je ne peux pas l’insulter.  Dans le cas contraire c’est une fucking Biatch que j’aurai bien tué doucement à l’aide d’une scie sauteuse. 



    



À l’aube de nos deux mois de relations,  je devais le rejoindre sur Lille. Prenant le train j’en profite pour l’appeler et le prévenir de mon arrivée dans les quinze minutes venantes. Après 4 appels dans le vent, je décide de ne pas lâcher l’affaire (ouais je suis pas comme ça moi, je lâche pas le bout de gras). La cinquième fois, ça décroche, c’est la bonne ? Nooooon. J’ai le droit à une tournante téléphonique avec ses potes. «  Salut c’est A. » (voix de black comme dans les soap américains). « Non c’est pas A. tu me prends pour une conne ? Je connais sa voix merci »… Enfin je l’ai au téléphone. Il me dit qu’il ne vient pas me chercher à la gare mais qu’il me rejoint chez moi. Ça me va. Enfin, ça m’aurait été s’il était venu. Non. Il n’est JAMAIS venu.

J’ai appelé pendant 2h de 14h30 à 16h30. Pas de réponse, même pas de son d’attente pour signifier que son téléphone sonne.  Ok je suis super ultra über inquiète.  Il aurait pu se faire renverser par une bagnole, agresser, enlever par des martiens sur le chemin jusque chez moi. Vraiment ce que je pensais. Jusqu’à ce qu’arrive 16h30 et son arrivée sur Facebook. Oui oui le gars habite à 30 min de métro de chez moi et il se connecte sur Facebook au lieu d’être dans mon lit au chaud. (On est en Janvier, le 22). Tout ce qui me vient à l’esprit c’est de lui maroufler sa gueule. Quoi «  au moins il est en vie » ? Non je m’en carre le saucisson sec au fond de la gorge qu’il soit en vie. Au moins s’il était mort cela aurait été une bonne excuse (et encore !) pour ne pas être venu chez moi.
Je lui envoie un message instantané direct right now in live : «  TU TE FOUS DE MA GUEULE ?  T’ES OÙ ? ALLUME TON TÉLÉPHONE ASSHOLE ! »  Très aimable et avec une maitrise de moi hors pair, j’ai rappelé son numéro. Je lui ai fait un briefing complet de ce que j’allais lui faire si, par coïncidence, je revoyais sa gueule.  Probablement le tuer pour commencer et puis je pense que cela se finirait dans ce style là…








Il ne me répond pas. Je le supprime de Facebook. Je supprime son numéro. Basta les cacahuètes.
Il faut savoir que mon anniversaire est fin Janvier et que son Lapinmouth date du 22 janvier. Je me dis qu’il veut éviter mon anniversaire et la St Valentin.
Ce qui fut confirmé lorsqu’il me redemanda en amie après la saint valentin. J’accepte sa demande en me disant : Ok, j’ai besoin d’une explication pour tourner la page. J’étais furax à mort. Mais bon je veux savoir ce qu’il me veut ce petit mécréant.
Moi – Qu’est ce tu me veux ?
Lui : Te faire l’amour !
Moi – Tu te fous de ma gueule ?
Lui – Oh c’est bon c’est pour rire !
Moi – Ça ne me fait pas rire, j’étais inquiète ! Ça ne t’as pas traversé l’esprit ? Non t’es trop con faut croire !
Lui : Oh c’est bon !
Je n’ai pas entendu la suite, je n’ai pas voulu. C’est bon, le mec est trop con pour comprendre. Peut-être qu’un jour il réalisera.
Novembre, un an pile après notre première rencontre, je pensais ce jour arrivé. Il me redemande en ami sur Facebook. Pour faire bref, il me dit qu’il reconnaît avoir été con.  Qu’il est désolé et qu’il aimerait me revoir. Il faut dire que je n’ai toujours pas tourné la page à ce moment là. Je me suis remise en question, en cause, tous ce que tu veux pendant plus d’un an. Je me disais que c’était de ma faute, que j’y étais pour quelque chose  toussa toussa. Que c’était moi le problème. Mais au final, on se rend compte avec le recul, c’était lui le connard, lui le problème. Que moi j’étais normale.
On s’est dit qu’on allait se boire un verre. Rendez vous 9h30, j’avais une soirée avec mon école qui n’allait pas finir tard. J’arrive devant chez moi où on avait rendez-vous.
21H30 arrive, toujours pas de trace A pour Attendjevaismefoutredetagueule. Je l’appelle.

Lui – Ah bah je suis chez moi pourquoi ?
Moi – Pour rien, on avait juste rendez-vous tu le sais très bien. C’est toi qui m’a proposée.
Lui : Ok, j’ai oublié.
Moi : Ok. Salut (ultra sec).

Oui, il se fout de ma gueule totalement. Je le savais, j’étais étonnamment préparée.
Je m’en fiche. Au fond, ce n’est pas ce que j’espérais pour tourner la page. Mais ce n’est pas plus mal.

A pour Attendjevaismefoutredetagueule est le pire gars à avoir dans son couple.  Aujourd’hui je m’en fiche pas mal. J’ai pris du recule avec l’âge. Et ce n’est pas plus mal. Tout paraît dérisoire avec le recule. Moi je vous le dis, les filles, ne dramatisez pas un connard. Avec le temps tout va. Avec le temps tout passe. La totalité de la vie n’est pas une fin. Au contraire. Smile to life. Au moins quoi.

MAJ : On s'est revu 2 ans après. Il m'a invitée à boire un verre. Je suis arrivée en retard. Plus rayonnante que jamais. Il m'a demandée si j'acceptais de le revoir. J'ai dit que je n'avais pas le temps : " Trop de travail ! ".
Il m'a répondue : " Même pas un soir ? Comme ça ? "
J'ai rétorqué l'air faussement embêté : " Je baise le lundi, le mardi et le jeudi. Le mercredi c'est soirée cinéma et le week-end je vois mes amis. J'en ai mal au dos tellement je baise, je n'ai plus un moment à moi. C'est fou ! "
Lui, ayant l'air déçu : " Oh... c'est sûr que vu comme ça..."
Moi, ravie : " Ah oui vu comme ça, ça m'étonnerait. Surtout qu'en plus j'en ai absolument pas envie".
Lui, malheureux : " D'accord, je crois que j'ai compris."
On s'est quitté devant la bouche de métro, lui bouche bée et moi la bouche en coeur. 

11 commentaires :

Anonyme a dit…

I've learn some excellent stuff here. Certainly value bookmarking for revisiting. I surprise how so much effort you put to make this type of fantastic informative website.

My webpage :: volumepills

Anonyme a dit…

I'm not sure where you are getting your info, but good topic. I needs to spend some time learning more or understanding more. Thanks for wonderful info I was looking for this info for my mission.

Look at my webpage; vigrx plus dosage

Anonyme a dit…

Hurrah! Finally I got a blog from where I can truly get valuable information regarding my study and knowledge.


My web page - piramidal2011.com

Anonyme a dit…

You really make it seem so easy with your presentation but I find this
matter to be actually something which I think I would
never understand. It seems too complex and extremely broad for me.

I'm looking forward for your next post, I'll try to get the hang
of it!

Feel free to visit my weblog :: building muscle

Anonyme a dit…

Good post! We will be linking to this great post on our site.
Keep up the good writing.

Also visit my homepage; buy Eazol

Anonyme a dit…

Good way of explaining, and good paragraph to obtain facts about my presentation topic, which i am
going to convey in academy.

Here is my web blog Back Pain Care

Anonyme a dit…

Useful info. Lucky me I discovered your site by accident,
and I'm stunned why this accident did not happened earlier! I bookmarked it.

Feel free to visit my web page :: provillus

Anonyme a dit…

Howdy! I'm at work browsing your blog from my new iphone! Just wanted to say I love reading your blog and look forward to all your posts! Keep up the fantastic work!

Here is my blog ... buy semenax

B pour Brochette a dit…

La dernière image de la série des tortures, c'est un barbecue ? :)

V pour Vend des Tas. a dit…

Une belle brochette, c'est ça !

Fanta'stiik a dit…

J'suis tombée sur un connard du type en Avril/Mai - j'croyais plus jamais pouvoir tomber amoureuse, tomber dans le pathos au possible, et c'est arrivé... Et peunaiz je me suis pris une gifle phénoménale ... Bilan : je suis encore douée de sentiments, mais, pour les connards ... Moralité : jamais un échec, toujours une leçon !

Enregistrer un commentaire

Une histoire coquine (ou pas) à faire partager ? :)

 

Histoires du Soir Template by Ipietoon Blogger Template | Gadget Review